InterStis choisi par l’Etat pour expérimenter un nouveau type de Réseau social collaboratif

Aux termes d’un appel d’offre public, la proposition d’InterStis a été retenue par la Préfecture de Région de la Nouvelle Aquitaine pour élaborer et accompagner la mise en place de RESANA : le REseau Social des Agents de la Nouvelle Aquitaine.

L’objectif est d’expérimenter de nouvelles méthodes de travail pour rapprocher les 10 000 agents territoriaux de l’Etat éclatés de Pau à Châtellerault sur la plus vaste des régions françaises (12 départements sur un territoire plus grand que l’Autriche). La mise en place d’un « Réseau social professionnel constitué à partir d’une plateforme collaborative numérique » s’est imposée comme une réponse à cet enjeu. Partant des besoins exprimés par les agents, la plateforme RESANA devra :

  • Favoriser l’émergence de réseaux métiers et de communautés d’intérêts associant non seulement les Agents Territoriaux de l’Etat mais aussi leurs Partenaires (Collectivités, associations, …).
  • Permettre l’identification, par le biais des compétences, de personnes et de services ressources au sein de la Nouvelle région.
  • Offrir aux partenaires de l’Etat en région (institutionnels ou privés) un outil de communication simple, fluide afin de les associer plus étroitement aux projets portés par les services.
  • Enclencher un cercle vertueux de partage des savoirs entre les divers acteurs en enjambant les cloisons géographiques et organisationnelles.

Le projet est ambitieux et l’atteinte de ses objectifs permettrait un meilleur fonctionnement collectif et un plus grand épanouissement professionnel des agents.

Mais nous percevons les nombreux obstacles à affronter. Il existe notamment un vrai risque d’embourber le projet en voulant immédiatement construire une solution complète (et donc complexe…) qui répondrait à tous les enjeux. D’autre part, la véritable inconnue est celle de l’adhésion des agents à la démarche et de l’intégration de cet outil dans leur quotidien.

Conscients de ces potentiels écueils, la méthodologie adoptée est de procéder par itérations successives autour d’une communauté restreinte d’agents (en l’espèce, les agents en charge de la Politique de la Ville) jusqu’à atteindre un niveau de satisfaction de 90% de ces utilisateurs. Le déploiement de la plateforme à tous les agents de la Région n’est pas acté à ce jour. Il dépendra de la réussite de l’expérimentation auprès de la Communauté restreinte. Cette position donne une grande liberté au porteur du projet, protège les agents d’une utilisation forcée et déceptive et fait peser sur InterStis une obligation de résultat. Nous sommes impatients de relever le défi !

Thomas BALLADUR – CEO

 

Un commentaire sur “InterStis choisi par l’Etat pour expérimenter un nouveau type de Réseau social collaboratif

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s